Transmédia, Crossmédia, Multimédia… quelles différences ?

 Crossmédia, Transmédia… quelles différences ?Cross Media Transmedia

Parmi les « nouvelles » tendances en marketing que l’on voit apparaître ces derniers temps, on parle beaucoup de récit Transmédia  ou de marketing  Crossmédia, comme il n’est pas toujours simple de faire la différence entre les deux nous vous livrons ici notre tentative de définition.

CrossMédia

Le Crossmédia est bien antérieur au web puisqu’il consiste à transposer un même contenu narratif sur différents médias. Un exemple : on peut prendre connaissance des aventures de Harry Potter en lisant le livre, en regardant le film, en écoutant l’audio livre ou en lisant la bande dessinée. Chaque support va bien sur offrir une expérience différente mais grosso modo le contenu accessible est similaire sur les différents supports. Ce type de Crossmédia, que l’on appelle aussi le « Cross Media publishing » ou « cross media broadcasting » est souvent lié à une notion de séquence et de hiérarchie : on diffuse d’abord le livre, puis l’adaptation en film etc. Chaque changement de support demande une adaptation du contenu dérivé de la source principale (ici dans notre exemple c’est le livre). La diffusion Crossmédia vise essentiellement à toucher une audience la plus vaste possible, elle n’a pas pour vocation première d’offrir une expérience utilisateur à multiples niveaux.

On parle également de Crossmédia Marketing pour désigner le fait de diffuser sur divers support le même message commercial. Le marketing Crossmédia implique le plus souvent une campagne coordonnée (simultanée) dans le temps, un message, un langage visuel et des « call to action » uniformisés mais adaptés aux différents supports. A noter que le marketing cross media est loin de se limiter au monde digital.

Transmédia

Le transmédia est plus récent et à vraiment pris toute son ampleur avec l’apparition des contenus interactifs et surtout avec l’interconnexion des médias entre eux.

L’écriture transmédia (transmedia storytelling) consiste à concevoir un contenu avec plusieurs fils narratifs imbriqués. Chaque fil narratif est pensé comme une histoire dans l’histoire et est destiné à être diffusé via un canal spécifique. Les contenus sont reliés les uns aux autres mais sans être nécessairement dépendants. L’ensemble des contenus forme un univers cohérent mais qui peut être appréhendé même si on n’a qu’une connaissance partielle de tous les contenus disponibles. Plus encore que pour le Crossmédia, les contenus sont optimisés pour exploiter au mieux les caractéristiques des canaux auxquels ils sont destinés.

Exemple de narration transmédia : La série TV « Desperate Housewife » qui diffuse via internet des capsules vidéo ou l’on peut en apprendre plus sur les personnages de la série. Les internautes ont ainsi pris connaissance d’éléments du scénario qui n’ont étés révélés que bien plus tard aux téléspectateurs de la série.

Autre exemple Star Wars, un univers transmédia qui s’est construit au fil du temps en profitant de l’apparition de nouveaux supports.

En marketing, le transmédia se traduit par la possibilité d’obtenir dans un canal, du contenu complémentaire à partir d’un autre canal. Par exemple le fait d’accéder sur son mobile à un horaire de cinéma après avoir scanné un QR code sur l’affiche du film. Autre exemple, la reconnaissance audio (grâce à Shazam) d’un spot publicitaire TV qui donne accès à un site web spécifique. Pour fonctionner le marketing transmédia repose largement sur toutes les techniques qui permettent de faire le pont entre le virtuel et le réel (QR Code, réalité augmentée, géo localisation etc.) A l’inverse du Crossmédia qui se caractérise généralement par une interaction asynchrone entre les producteurs de contenus et les utilisateurs, le transmédia par contre favorise nettement plus les interactions et même la cogénération de contenu. Exemple typique les «fans films» produit par les fans d’une série, d’un film ou d’une marque.

Le développement des TV connectées et des applications sur tablette synchronisées avec les programmes TV promet un avenir florissant au Transmédia (que ce soit à des fins de marketing ou de narration).

MultiMedia

Le multimédia quant à lui un concept nettement plus familier et qui désigne la concentration du son, du texte et de l’image sur un seul support (numérique). Le multimédia peut être interactif et non linéaire comme dans le cas des webdocumentaires ou complètement directif comme dans le cas de la lecture d’un DVD.

En résumé

En résumé et pour faire simple on peut dire que :

  • Rediffuser « The Voice » sur une chaine TV et sur YouTube c’est du Cross Media
  • Permettre aux téléspectateurs de twitter leurs commentaires sur « The Voice » et afficher les tweets à l’écran c’est du TransMédia.
  • Proposer un DVD-Karaoké de The Voice c’est du multimédia.
  • L’exemple de Star Wars démontre qu’il est également possible d’avoir un concept cross-média qui avec le temps verse dans le transmédia.

On l’aura compris il est parfaitement possible (voire conseillé) de mélanger les genres et de proposer pour une campagne du Cross Media et du Transmédia.

Pour aller plus loin sur le sujet, nous vous invitons à lire la présentation Slideshare qui traite également du marketing et du commerce trans/crossmédia

L’Agence Synaptic est spécialisée en stratégie et marketing Cross Canal / CrossMédia / Transmédia. N’hésitez pas à nous contacter pour parler de vos projets et de la manière dont nous pourrions vous aider. 

Une question n’engage à rien sauf à recevoir une réponse.

Crossmedia transmdia

 

Agence Synaptic Stratégie et Marketing Numérique Cross Canal

Geoffrey Laloux

À propos de Geoffrey Laloux

Consultant en stratégie Marketing (Digital, Social et Mobile). J'accompagne les entreprises, les start ups et les institutions dans la l'élaboration et la mise en place de stratégies et de solutions marketing. Plus d'infos sur www.geoffreylaloux.be
Ce contenu a été publié dans Crosscanal & Transmedia, Marketing, Strategie, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

9 réponses à Transmédia, Crossmédia, Multimédia… quelles différences ?

  1. Ping : Transmédia, Crossmédia, Multim&ea...

  2. Ping : Transmédia et Cross Canal: la digitalisation croissance du parcours client | Le Blog de l'agence Synaptic

  3. Ping : Transmédia, Crossmédia, Multimédia… quelles différences ? | Webdocumentaires | Scoop.it

  4. En complément à cet article, voici un communiqué de presse de PWC qui vient de réaliser une étude sur le « multichannel shopping »

    http://www.presseportal.ch/fr/pm/100008191/100718037/-tude-de-pwc-acheter-tout-moment-et-partout-customers-take-control

  5. Ping : Étude de PwC: Acheter à tout moment et partout / «Customers take control» | Le Blog de Synaptic

  6. Ping : Transmédia, Crossmédia, Multimédia… quelles différences ? | Le ... | Transmedia, kezako ? | Scoop.it

  7. Ping : Transmédia, Crossmédia, Multimédia… quelles différences ? | Education and more | Scoop.it

  8. Ping : Transmédia, Crossmédia, Multimédia… quelles différences ? | Révolution numérique & paysage audiovisuel | Scoop.it

  9. Mary dit :

    Un article de référence sur les différences entre transmédia et crossmédia ! Notamment, l’exemple Redbull qui est imparable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>